L’impression 3D chez Volkswagen…. un standard

Volkswagen, comme bien d’autres constructeurs (PSA, notamment), mise progressivement sur l’impression 3D. Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette technologie, sachez qu’il s’agit simplement d’une machine capable « d’imprimer » un objet en trois dimensions à partir d’un bloc de matière première.

Au départ cantonnée surtout au plastique, l’impression 3D est aujourd’hui un peu plus étendue avec la possibilité de travailler le métal. Et Volkswagen annonce justement en profiter, dans le cadre d’un partenariat avec le spécialiste HP, qui a travaillé sur l’imprimante HP Meta Jet.

Selon Volkswagen l’adoption, dans le cadre d’un procédé à échelle industrielle, de l’impression 3D, va permettre de multiplier la productivité par 50 par rapport à un procédé habituel. L’avantage de l’impression 3D est surtout de pouvoir s’adapter aux différentes pièces à produire. Un nombre grandissant avec les options de personnalisation et les catalogues des constructeurs toujours plus fournis.

« En collaboration avec HP et GKN, Volkswagen continue de développer la technologie de manière à permettre l’impression d’éléments de design en petite série pour commencer. C’est la condition préalable pour pouvoir produire sans trop d’effort des pièces individualisées, telles que des lettrages de hayon, des pommeaux de levier de vitesses spéciaux ou des clés portant un lettrage personnalisé pour les clients. L’objectif est d’offrir ce type de proposition d’individualisation au client le plus tôt possible. »

Pour l’heure, ce procédé est donc plutôt cantonné aux pièces personnalisées, mais à l’avenir, l’impression 3D pourrait remplacer petit à petit les presses (emboutissage) et moules utilisés dans l’industrie à une plus grande échelle.

Source: https://www.caradisiac.com/